Les bienfaits du thé blanc pour la santé

Le thé blanc est le thé le moins transformé. Il est reconnu pour avoir la plus haute teneur en composés phénoliques. Les polyphénols de thé, en particulier les dérivés de la catéchine, sont des agents antioxydants très forts, ayant des effets positifs sur la santé humaine. Les composants antioxydants ont suscité un grand intérêt en raison de leur capacité à éliminer les radicaux libres, ce qui inhibe le stress oxydatif. (1)

Au cours des dernières années, les dommages oxydatifs induits par des espèces réactives ont été liés au développement de plusieurs maladies humaines telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, les troubles neurodégénératifs et certains types de cancer. Par conséquent, les antioxydants du thé blanc peuvent être d’une grande valeur pour empêcher le début et / ou la progression des maladies induites par le stress oxydatif, lorsque les défenses endogènes sont insuffisantes contre les espèces réactives. (2)

Dans cet article, sont citées les nouvelles découvertes concernant les effets du thé blanc sur la santé.

thé blanc bienfaits

Figure 1: Structures chimiques des principales catéchines de thé blanc. La figure illustre deux anneaux phénoliques (anneaux A et B), l’hétérocycle dihydropyranique (anneau C), avec un groupe hydroxyle sur le carbone 3 et le groupe gallate. EC: (-) – épicatéchine; EGC: (-) – épigallocatechine; ECG: (-) – epicatechin 3-gallate et EGCG: (-) – épigallocatechin 3-gal-late.

Le thé blanc prévient l’obésité et contribue à la perte de poids

Dans une nouvelle étude allemande, on a constaté que le thé blanc contribuait à la perte de poids, en brûlant les cellules adipeuses existantes et en empêchant la formation de nouveaux adipocytes. Le thé blanc étant moins traité que ses homologues, il contient plus d’ingrédients responsables de la combustion des graisses (3).

Selon la Harvard Medical School, les catéchines trouvées dans le thé blanc peuvent favoriser la perte de poids. Elles ont également des propriétés antiangiogènes qui peuvent prévenir l’obésité (4). Les catéchines sont hydrosolubles et hautement biodisponibles. Elles passent facilement de la feuille à l’eau, puis sont absorbées et utilisées par l’organisme.

Grâce au nombre de polyphénols élevé qu’il détient, le thé blanc possède des capacités impressionnantes à neutraliser les radicaux libres, ce qui aide à inhiber la production des rides et à prévenir le relâchement prématuré de la peau, en consolidant notamment la fonction de l’élastine et du collagène. (voir à ce sujet notre article : Thé blanc, un anti-âge puissant)

Selon une étude menée à l’Université de Kingston à Londres, le thé blanc possède également des propriétés antiseptiques, gardant la peau plus saine. En effet, les antioxydants du thé blanc éliminent les toxines du corps, dont l’accumulation pourrait avoir un effet négatif sur la peau et entraîner de l’acné. (5)

Le thé blanc aide aussi à garder les articulations plus jeunes selon une étude de 2011(6). Il possède en outre des propriétés anti-inflammatoires qui renforcent le tissu conjonctif et contribuent à réduire les allergies comme les pellicules ou l’eczéma (7), selon le Centre médical de l’Université du Maryland.

Le thé blanc contre le cancer et les cellules tumorales

Selon une étude publiée dans la revue Cancer Prevention Research, le thé blanc pourrait avoir un effet anti-cancer. Dans la même étude, le thé blanc a été jugé plus efficace que le thé vert dans la destruction des cellules tumorales (8). Il contient la plus forte concentration de catéchines, ce qui en fait l’un des aliments idéaux pour la prévention ou le traitement du cancer.

Selon une autre étude Malaisienne, le thé blanc a d’excellents effets antiprolifératifs contre les cellules cancéreuses, grâce à l’EGCG contenu dans ses feuilles (schéma 2). Il détruit non seulement les cellules malades, mais protège aussi les cellules saines des dommages causés par l’ADN (9).

Par ailleurs, l’utilisation atopique de l’EGCG (gallate d’épigallocatine ou épigallocatéchine), un antioxydant puissant contenu dans le thé blanc, permet de protéger les cellules de la peau contre certains dommages causés par les agressions externes.

Selon une étude américaine, l’antioxydant serait même capable d’inhiber la croissance du cancer de la prostate (10).

the blanc cancer

Schéma 2 : Mécanisme d’action anticancéreux de l’EGCG contenu dans le thé blanc

Le thé blanc est bon pour la santé du cœur

En améliorant le fonctionnement des vaisseaux sanguins, en abaissant la pression artérielle et en réduisant le cholestérol, le thé blanc protège le cœur et l’ensemble du système circulatoire. Une étude américaine avait même trouvé que les catéchines de thé blanc pouvaient avoir un effet bénéfique sur les maladies coronariennes (11).

Une étude espagnole impliquant l’utilisation d’adriamycine, un agent anticancéreux qui peut augmenter le stress oxydatif dans les cellules, a montré que la consommation de thé blanc pendant plus de 12 mois a eu pour effet l’inversement des dommages oxydatifs infligés aux cellules du cœur. Le cœur a également retrouvé son activité antioxydante, mais à la plus haute dose de thé blanc (12).

Les chercheurs ont également découvert que les personnes qui boivent 2 tasses de thé en moyenne par jour, sont 50% moins susceptibles de mourir d’une crise cardiaque.

Le thé blanc contre l’inflammation et les virus

Des études montrent que le thé peut avoir des propriétés anti-inflammatoires. Dans les études de laboratoire, les chercheurs de l’Université Case Western Reserve à Cleveland ont montré que l’EGCG contenue dans le thé blanc peut arrêter la progression de l’arthrite en bloquant l’interleukine-1, une cellule pro-inflammatoire du cartilage. L’EGCG traite des maladies connexes comme le rhume et la grippe (13), et tue également diverses bactéries et virus. EGCG lutte également contre l’athérosclérose causée par une inflammation due à des polluants environnementaux (14).

De plus, le thé blanc est un tueur naturel de bactéries et de virus. Les antioxydants si abondants dans le thé blanc tonifient tout le système immunitaire, fournissant une protection contre une variété d’envahisseurs et une large gamme de maladies. Il aide à prévenir le rhume et la grippe et peut soulager les symptômes du VIH.

Le thé blanc peut aider dans le traitement du diabète

Cet ingrédient millénaire, consommé sous forme de boisson ou d’extrait a dévoilé un autre de ses effets bénéfiques, qui est l’abaissement du taux de sucre dans le sang (glycémie) (15). Les recherches réalisées sur des rats avec des taux élevés de glycémie ont montré que le thé blanc aide à protéger le cœur. Une condition dans laquelle les individus ont des niveaux élevés de glucose sanguin mais pas assez élevé pour être considérés comme diabétiques (16). Une autre étude menée au Portugal a suggéré que la consommation de thé blanc pourrait être un moyen naturel et économique de contrer les effets nocifs du pré-diabète sur la santé reproductive masculine (17).

Par ailleurs, les essais humains menés dans une étude chinoise ont montré que la consommation régulière de thé blanc pourrait bénéficier de manière significative aux patients diabétiques (18). Le diabète peut également avoir des effets indésirables sur le cortex cérébral (la partie du cerveau qui joue un rôle dans la conscience). Une étude portugaise menée en 2015 avait conclu que la consommation régulière de thé blanc est une stratégie sûre et peu coûteuse pour prévenir les effets négatifs du diabète sur le cortex cérébral (19).

Enfin, si vous vous sentez épuisé, une tasse de thé blanc peut vous aider. En général, le thé blanc contient plus de caféine que le thé vert. Les niveaux de caféine élevés, combinés avec le parfum délicat et presque doux du thé blanc, en font le choix idéal pour se rafraîchir.

Références :

1- White tea (Camellia sinensis) extract reduces oxidative stress and triacylglycerols in obese mice Extrato de chá branco reduz extresse oxidativo e triacilglicerois em camundongos obesos Lílian Gonçalves TEIXEIRA1 *, Priscilla Ceci LAGES1 , Tatianna Lemos JASCOLKA2 , Edenil Costa AGUILAR1 , Fabíola Lacerda Pires SOARES2 , Solange Silveira PEREIRA2 , Nathalia Ribeiro Mota BELTRÃO1 , Rafael de Oliveira MATOSO1 , André Márcio do NASCIMENTO2 , Rachel Oliveira de CASTILHO2 , Jacqueline Isaura Alvarez LEITE1
2- Nakachi, K., Matsuyama, S., Miyake, S., Suganuma, M., & Imai, K. (2000). Preventive effects of drinking green tea on cancer and cardiovascular disease: epidemiological evidence for multiple targeting prevention. Biofactors, 13, 49–54
3- Jörn Söhle, Anja Knott, Ursula Holtzmann, Ralf Siegner, Elke Grönniger, Andreas Schepky, Stefan Gallinat, Horst Wenck, Franz Stäb and Marc Winnefeld. White Tea extract induces lipolytic activity and inhibits adipogenesis in human subcutaneous (pre)-adipocytes. Nutrition & Metabolism, (in press)
4- Obesity and thermogenesis related to the consumption of caffeine, ephedrine, capsaicin, and green tea. Diepvens K1, Westerterp KR, Westerterp-Plantenga MS. Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol. 2007 Jan;292(1):R77-85. Epub 2006 Jul 13.
5- Activité anti-inflammatoire antioxydante et potentielle d’extraits et de formulations de thé blanc, de rose et d’hamamélis sur les cellules de fibroblastes cutanés humains primaires. Tamsyn SA Thring, 1 Pauline Hili, 2 et Declan P Naughton. J Inflamm (Lond). 2011; 8: 27.
Publié en ligne 2011 13 octobre. Doi: 10.1186 / 1476-9255-8-27
PMCID: PMC3214789
6- Activité anti-inflammatoire antioxydante et potentielle d’extraits et de formulations de thé blanc, de rose et d’hamamélis sur les cellules de fibroblastes cutanés humains primaires. Tamsyn SA Thring, Pauline Hili et Declan P NaughtonEmail auteur. Journal of Inflammation20118: 27
7- Abrahamsson TR, Jakobsson T, Bottcher MF, et al. Probiotics in prevention of IgE-associated eczema: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. J Allergy Clin Immunol. 2007;119:1174-80.
8- Mao JT, Nie W-X, Tsu I-H, et al. White tea extract induces apoptosis in non-small cell lung cancer cells: the role of peroxisome proliferator-activated receptor γ and 15 lipoxygenases. Cancer Prevention Research. 2010 ; 3(9):1132–1140.
9- White tea (Camellia sinensis) inhibits proliferation of the colon cancer cell line, HT-29, activates caspases and protects DNA of normal cells against oxidative damage.Hajiaghaalipour F1, Kanthimathi MS2, Sanusi J3, Rajarajeswaran J1. Food Chem. 2015 Feb 15;169:401-10. doi: 10.1016/j.foodchem.2014.07.005. Epub 2014 Jul 8.
10- The role of nutraceuticals in the regulation of Wnt and Hedgehog signaling in cancer. Fazlul H. Sarkar, Yiwei Li, Zhiwei Wang, and Dejuan Kong. Cancer Metastasis Rev. Author manuscript; available in PMC 2010 Dec 1. Published in final edited form as: Cancer Metastasis Rev. 2010 Sep; 29(3): 383–394. doi: 10.1007/s10555-010-9233-4
11- Green Tea Catechins and Cardiovascular Health: An Update. Pon Velayutham, Anandh Babu, and Dongmin Liu* Curr Med Chem. Author manuscript; available in PMC 2009 Sep 22. Published in final edited form as: Curr Med Chem. 2008; 15(18): 1840–1850. PMCID: PMC2748751. NIHMSID: NIHMS145237.
12- Protective effect of white tea extract against acute oxidative injury caused by adriamycin in different tissues. Espinosa C1, López-Jiménez JÁ, Cabrera L, Larqué E, Almajano MP, Arnao MB, Zamora S, Pérez-Llamas F. Food Chem. 2012 Oct 15;134(4):1780-5. doi: 10.1016/j.foodchem.2012.03.083. Epub 2012 Mar 29. Food Chem. 2012 Oct 15;134(4):1780-5. doi: 10.1016/j.foodchem.2012.03.083. Epub 2012 Mar 29.
13- Green tea: A boon for periodontal and general health. Anirban Chatterjee, Mini Saluja, Gunjan Agarwal, and Mahtab Alam. J Indian Soc Periodontol. 2012 Apr-Jun; 16(2): 161–167. doi: 10.4103/0972-124X.99256
14- Journal Article : EGCG protects endothelial cells against PCB 126-induced inflammation trough inhibition of AhR and induction of Nrf2-regulated genes
15- Zheng XX, Xu YL, Li SH, Hui R, Wu YJ, Huang XH. Effects of green tea catechins with or without caffeine on glycemic control in adults: a meta-analysis of randomized controlled trials. Am J Clin Nutr April 2013 ajcn.032573. doi: 10.3945/ ajcn.111.032573 First published February 20, 2013.
16- Alves MG, Martins AD, Teixeira NF, Rato L, Oliveira PF, Silva BM (2015) White tea consumption improves cardiac glycolytic and oxidative profile of prediabetic rats. Journal of Functional Foods. 14: 102–110.
17- White tea consumption restores sperm quality in prediabetic rats preventing testicular oxidative damage.Oliveira PF1, Tomás GD2, Dias TR2, Martins AD3, Rato L2, Alves MG2, Silva BM4. Reprod Biomed Online. 2015 Oct; 31(4):544-56. doi: 10.1016/j.rbmo.2015.06.021. Epub 2015 Jul 14.
18- [Studies on tea and health]. [Article in Chinese]. Han C1. Wei Sheng Yan Jiu. 2011 Nov;40(6):802-5.
19- Br J Nutr. 2015 Mar 14; 113(5):832-42. doi: 10.1017/S0007114514004395. Epub 2015 Feb 26.Daily consumption of white tea (Camellia sinensis (L.)) improves the cerebral cortex metabolic and oxidative profile in prediabetic Wistar rats. Nunes AR1, Alves MG1, Tomás GD1, Conde VR1, Cristóvão AC1, Moreira PI2, Oliveira PF1, Silva BM1.

Ce contenu a été publié dans Découvrir le thé blanc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.